join us
             Danse de lion

 


LA LEGENDE :

     La danse de lion fait partie intégrante de l'enseignement des écoles de Kung-fu du sud de la chine.

Tradition originaire de la Chine ancienne, c'est dans la ville de Foshan qu'elle fit son apparition. Elle se repandit ensuite à toute la province de Canton, puis dans le monde grâce à la population de Hong Kong qui l'essaima dans tout les chinatowns de la planète.

Pratiquées en Chine à toutes sortes d'occasions, c'est au moment du nouvel an que ces danses prennent tout leur sens.

La légende dit à ce sujet qu'un lion serait descendu des montagnes pour se nourrir au village. Tous les habitants se sauvèrent sauf les enfants qui se cachèrent dans les habitations. Le lion sur le point de les trouver, les enfants prirent peur et firent un vacarme monstre pour prévenir leurs parents. Pour cela ils se servirent de tout ce qu'ils trouvèrent: tambours, cymbales, pétards...

En entendant le vacarme le lion s'enfui et les enfants furent ainsi sauvés.

En souvenir de la légende, lors de chaque fête traditionnelle, inauguration de magasin, usine ou mariage, on joue du lion et l'on fait exploser des pétards pour chasser les mauvais esprits au rythme du tambour, des cymbales et du gong.


DIFFERENTES SORTES DE LION :

     On dénombre en chine trois types de lion différents : un au nord et deux au sud.

Le lion du nord n'est pas exécuté par les écoles de kung-fu et sa pratique n'a rien de martial. On le retrouve plutôt dans les cirques et opéras chinois. Ils sont rouge et or avec de longs poils et ont une tête plate.
Les lions du sud sont eux articulés et peuvent cligner des yeux, bouger les oreilles ainsi que la bouche. Ils possèdent une longue barbe, de la fourrure épaisse et de tous petits détails tels que la pupille de l'oeil qui bouge sur un axe lorsque l'on tourne la tête activement.
Il faut aussi préciser qu'il y a des lions traditionnels et des lions plus récents. Ils n'ont pas exactement le même faciès. Ces derniers ne sont sortis que pour les grandes occasions et demeurent souvent dans le goon (salle d'entrainement) au coin de l'autel.

Les deux types de lion du sud :
     - Ceux provenant de Fat San (la montagne du bouddah) qui sont les plus appréciés des chinois et que nous pratiquons nous même.
     - Ceux de Hok San (la montagne de la grue) qui ont une bouche plus large et qui sont préférés des écoles de kung-fu philippines et indochinoises.


COULEURS DES LIONS :

     Traditionnellement l'on dénombre trois couleurs de lion différentes, avec le temps cela se développa pour arriver à ce que l'on peut voir aujourd'hui à Hong-Kong, des lions fluoresçant qui clignotent de diodes luminescentes... !?

Durant la célébrissime période des "trois royaumes" (222-265), trois royaumes se menaient une bataille sanglante. Ceux-ci étaient: Wei, Wu et Shu. Le royaume de Shu défendait sa place en toute légitimité puisque son empereur, l'empereur Liu Bei était le descendant de la vrai dynastie chinoise, les Han. Il fut aidé par ces deux fidèles amis, Kwan Yu et Zhang Fei.

Etant très admiré et aux vues de leurs passés glorieux, ils furent élevés au rang de dieux.

Les Chinois, trés attachés à leur histoire, ont symboliquement associé aux couleurs des lions les héros du passé :
     - Le lion jaune est ainsi devenu Liu Bei, l'empereur.
     - Le lion rouge, Kwan Yu, le général.
     - Le lion noir, Zhang Fei, le général en second.


LA PRATIQUE :

     La danse de lion est trés codifiée selon les écoles et styles de kung-fu. Il ne s'agit donc pas de gesticuler dans tous les sens mais plutôt d'effectuer une chorégraphie calée sur le rythme de la musique.

Dans la pratique les déplacements du lion s'exécutent en suivant des positions de Kung-fu. C'est pour cela qu'en Chine l'on considère qu'un bon "joueur" de lion doit avoir un bon niveau de Kung-fu. Pratiqué traditionnellement, le lion doit traverser divers obstacles, bancs, tables, tabourets, avant de manger la salade (San choy) dans laquelle on a préalablement déposé une enveloppe rouge contenant de l'argent avant d'être chassé par les pétards.
Le lion est accompagné du bouddha au gros ventre qui tente de le dresser, le bouddha "MI LE FO". Il est dans le bouddhisme traditionnel le bouddha du futur. Il s'est transformé ensuite dans la religion populaire chinoise en bouddha de l'argent et du bonheur. Il exécute lui aussi une chorégraphie spécifique sur le son des instruments à la manière d'un clown.

Au fil du temps la danse de lion à su évoluer et est devenue de nos jours en Chine un véritable sport national avec des compétions et des règles trés strictes. Les lions doivent exécuter un parcours sur des poteaux en acier dont le diamètre est de 38 cm et dont le poteau le plus élevé atteint les 2,55 m. Au centre de la structure il faut arriver à effectuer un saut de 2,10 m de longueur à une hauteur de 2,10 m.
Seuls des athlètes entrainés sont capables de réaliser de telles prouesses.


DIFFERENCE ENTRE LION ET DRAGON :

     Nombre de personnes en France emploient le mot dragon pour désigner les lions. C'est une erreur car le nom chinois du dragon est le mot "LONG", or le nom chinois du lion est "MO SI" : littéralement "danse du lion". Ce n'est bien évidement pas du lion africain dont il s'agit ici, mais plutôt d'un animal mystique.
Les deux pratiques sont bien différentes, en effet le lion est pratiqué par deux personnes. La première active la tête et la seconde la queue. Le dragon est lui, activé par un minimum de huit personnes et peut mesurer plus d'une dizaine de mètres de long selon les cas. Il est activé à l'aide de perches et se meut de façon sinusoïdale toujours au son de la musique.
Nous ne pouvions pas avoir expliqué de façon précise les rituels animaliers traditionnels sans parler de la danse de la licorne.
Cette danse et trés rare et trés peu connue car elle est d'origine Hakka. Les Hakkas sont une ethnie du sud de la chine qui vivait traditionnellement sur des bateaux. Ils ont développé des arts de combat et des caractéristiques qui leurs sont propres. Ces systèmes sont à notre avis des plus efficaces. Leurs styles de prédilection sont le pak mei, le long ying, le wing chun ainsi que le jook lam tong long (la mante religieuse de la forêt de bambou).Tout ces styles mettent un point d'honneur à protéger la ligne centrale.

La danse de la licorne est donc plutôt pratiquée par ces styles. La licorne à un faciès différent des lions et est plus rustique n'ayant pas évolué au fil du temps.


DEROULEMENT DE NOS DEMONSTRATION :

     - Les lions saluent par trois fois devant le restaurant.
     - Ils rentrent et se font peindre les yeux par le patron du restaurant, dans la tradition cela donne vie au lion.
     - Ils saluent trois fois devant l'autel du restaurant (dédié au dieu du sol qui protège le commerce).
     - Ils font un tour dans le restaurant pour jouer avec les clients.
     - Ils font une chorégraphie ensemble sur le son du tambour, des cymbales et du gong.
     - Le lion le plus gros monte sur un parcours fait de bancs et de tables jusqu'à une hauteur de 5 mètres pour manger une salade (San choy), en rapport à l'histoire ou le lion était descendue au village pour se nourrir.
     - Il recrache la salade et garde l'enveloppe rouge dans laquelle on lui a préalablement laissé un peu d'argent pour apaiser sa colère.
     - Ils sont chassés par les pétards et sortent en reculant pour prendre avec eux les mauvais esprits qui nuisent à la prospérité du restaurant.
     - Le lion le plus gros reste pour donner en échange d'une offrande, le papier rouge du bonheur, de la chance et de la prospérité.

               

 


 Copyright : Association des arts traditionnels chinois       Adresse : 12, boulevard du Canigou, 66240 Saint-Estève     Contact : pakmei@free.fr ; 06.68.46.74.28







                - Si Gung
                - Si Fu
                - Lignée


                - Histoire
                - Techniques
                - Formes


                - Philosophie
                - Grades
                - Mise au point


                - Infos


                - Tai chi
                - Wudang


                - Danse de lion
                - Le thé


                - Vidéos


                - Stages d'armes
                - Stages de tai chi
                - Calendrier


                - Infos
                - Liens


                - Livres